En 1991, le psychothérapeute Richard Schwartz publie un livre qui marquera le domaine de la psychologie. En moins de 150 pages﹣une lecture fascinante !﹣, il décrit un modèle conceptuel psychologique nommé Internal Family System1Richard C. Schwartz, Introduction to the Internal Family Systems Model, Oak Park, Trailheads, 2001. Pour un résumé critique d’un autre thérapeute, voir Jean-François Le Goff, “Recensions. Système familial intérieur : blessure et guérison. Un nouveau modèle de psychothérapie”, Thérapie familiale, 31 (2010), p. 79-82., traduit en français par “système familial intérieur“. Ses travaux…

The Unseen Realm1Michael S. Heiser, The Unseen Realm: Recovering the Supernatural Worldview of the Bible, Bellingham WA, Lexham, 2015, 413 p. est une oeuvre perspicace de théologie biblique sur le thème des êtres célestes avec un accent particulier sur le concept d’assemblée divine (rassemblement des êtres célestes visant l’administration des affaires humaines). Il s’agit d’une description de la vision du monde spirituel des Israélites. Michael S. Heiser est un spécialiste de l’Ancien Testament ayant fait sa thèse doctorale sur le Psaume 82, un texte mettant…

Qu’est-ce que la foi ? L’imprécision de cette question m’apparaît de plus en plus problématique. Cette question présume une réponse unique, alors que le concept de la foi est toujours teinté de différentes couleurs dépendamment des auteurs et des contextes dans le corpus biblique. Il n’y a donc pas une façon unique de définir la foi, même si on peut dégager une certaine tendance générale. Par exemple, comment comprendre la célèbre phrase que l’on trouve en 2 Co 5,7 : “Nous marchons par la foi, non…

Pour moi, il y avait une barrière mentale entre la religion et Dieu. Je pouvais très bien me placer sur un terrain religieux et ne jamais, en termes d’émotions, comprendre que Dieu est une personne, un être réel avec des pensées, des sentiments et tout ce qui va avec. Pour moi, Dieu était plus quelque chose de l’ordre de l’idée. C’était un peu comme une machine à sous, une rangée d’images tournantes d’où sortaient des récompenses sur la base de mes mérites et, peut-être, de…

Paradoxe ! En 1 Co 11:23-2511 Co 11:23-25 : “23 Car moi, j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai transmis. Le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain 24 et, après avoir rendu grâces, le rompit et dit : ‘Ceci est mon corps, qui est pour vous ; faites ceci en mémoire de moi’. 25 De même, après avoir soupé il prit la coupe et dit : ‘Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang. Faites ceci en…

C’est cette harmonie entre l’expérience humaine la plus profonde et le message chrétien qui constitue le premier fondement. On peut l’exposer intellectuellement, comme le propose Pascal, mais des centaines de millions d’êtres humains illettrés ou peu cultivés sont devenus et sont restés chrétiens parce qu’ils vivaient l’intuition immédiate d’une telle harmonie, d’une telle justesse radicale1Philippe Sellier. 2009. Pascal : Textes choisis et présentés par Philippe Sellier. Lonrai: Éditions Points, p.19. – Philippe Sellier – Références   [ + ] 1. ↑ Philippe Sellier. 2009. Pascal : Textes…

Croyant, mais non pratiquant D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours cru en Dieu. Pour moi, la création elle-même dans sa complexité, son fonctionnement cohérent et ingénieux et sa splendeur est une preuve irréfutable de l’existence de Dieu. J’ai eu la chance d’entendre parler un peu de Jésus dans ma jeunesse. Par exemple, on m’a enseigné les bases du christianisme au primaire dans mes cours d’enseignements religieux, dans ma préparation pour ma première communion et ma confirmation dans l’Église catholique. Excepté ces quelques moments de mon enfance, Dieu…

Lao-Tseu est le fondateur du taoïsme, l’une des trois principales religions en Chine (le bouddhisme et le confucianisme étant les deux autres). Il est intéressant que contrairement au bouddhisme et au confucianisme, “la doctrine de Lao-Tseu est résolument monothéiste” (Liou Kia-Hway, p.7), c’est-à-dire que Lao-Tseu croyait en l’existence d’un seul Dieu qu’il nommait Tao. Ce sage chinois vécu de 570 à 490 ce qui fait de lui un contemporain de Confucius (551 à 479). Suite à la lecture de Tao-tö King, le principal livre contenant…

Confucius était un sage et philosophe chinois qui vécut de 551 à 479 avant Jésus-Christ. En tant que penseur, il valorisait beaucoup la vertu, c’est-à-dire les diverses qualités morales. Il n’écrivit rien lui-même, mais ses disciples mirent par écrit une bonne partie de ses enseignements. Son héritage philosophique a positivement influencé la civilisation chinoise. En lisant, Les Entretiens, le livre qui contient les enseignements de Confucius, j’ai été agréablement surpris des différents points de convergence de sa pensée avec celle de Jésus. Dans cet article,…

La dernière des trois grandes perspectives chrétiennes concernant les prises de décision et la volonté de Dieu est celui de la sagesse. Dans cet article, je résume et critique la position de Gary Friesen telle que présentée dans le fameux livre “How Then Should We Choose”.  “Sagesse” (Position #3/3)Avant de présenter son propre modèle, Garry Friesen fait un peu de déconstruction. Il commence par préciser qu’il existe seulement deux sortes de volonté divine dans la Bible : la volonté morale et la volonté souveraine. Selon…