Dans son article, “Theology and Christology in 1 Cor 8,4-6: A Contextual-Redactional Reading”, Adelbert Denaux cherche à interpréter la riche formule corinthienne (8,6) à la lumière de son contexte immédiat en 1 Co et des autres lettres pauliniennes reconnues comme authentiques. En réalité, l’examen tournera surtout autour du ch. 8. Plutôt que les questions reliées à l’histoire de la tradition, c’est d’abord et avant tout dans cet environnement littéraire qu’il faut chercher à éclaircir le sens du passage. L’enjeu central qui constitue le dénominateur commun…

L’objectif de Collins est très clair dans son article « 1 Corinthians 8:6 and Romans 11:36: a Pauline confession with a Hellenistic setting »1Collins, C. John, « 1 Corinthians 8:6 and Romans 11:36: a Pauline confession with a Hellenistic setting », Presbyterion, 43 (2017), p. 55-68. : démontrer que le Juif Aristobule, vers la moitié du 2e siècle av. J.-C., « a commencé un processus d’appropriation » de philosophie grecque dans lequel Rm 11,36 et 1 Co 8,6 s’insèrent (p. 57). Plus précisément, il met en évidence le lien…

L’image de la communauté comme un corps composé de différentes parties, que l’on retrouve ici et là dans les lettres de Paul, est souvent associé à la rhétorique impériale romaine par les théologiens. “Pas si vite!”, dit Andrew Byers. Dans son article intitulé « The One Body of the Shema in 1 Corinthians: An Ecclesiology of Christological Monotheism », Andrew Byers1Byers, Andrew, « The One Body of the Shema in 1 Corinthians: An Ecclesiology of Christological Monotheism », New Testament Studies, 62 (2016), p. 517-532….

Dans son livre The Climax of the Covenant: Christ and the Law in Pauline Theology (1992), N. T. Wright consacre un chapitre au rapport entre le monothéisme et la nouvelle foi chrétienne que Paul s’efforçait de transmettre en vue de créer une société alternative basée sur une nouvelle éthique1Nicholas T. Wright, The Climax of the Covenant: Christ and the Law in Pauline Theology, Minneapolis MN, Fortress, 1992, p. 120-136. . Je résume ici ce chapitre, intitulé “Monotheism, Christology and Ethics: 1 Corinthians 8”. La situation…

En quoi consiste le corpus d’Écritures auquel le credo fait référence : “Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures… il est ressuscité le troisième jour selon les Écritures…” (1 Co 15:3-4) ? À quels écrits les premiers chrétiens se référaient-ils pour interpréter la mort et la résurrection de Christ ? Il va de soi que la pratique de Paul et celle des autres auteurs néotestamentaires pointe vers un ensemble de livres considérés par les Juifs comme inspirés de Dieu (ce qui s’apparente à notre…

Dire que Jésus a un lien particulier, voire unique à Dieu, et qu’il est ressuscité, ne revient pas à affirmer qu’il est Dieu. Comme nous l’avons vu, la théologie de l’incarnation apparait plus de soixante-dix ans après la mort de Jésus, et la théologie trinitaire prend son essor au cours du IIe siècle1Frédéric Lenoir. 2010. Comment Jésus est devenu Dieu. Paris: Fayard, 336 ; Je souligne. . – Frédéric Lenoir – Tel que mentionné dans l’article précédent, voici une perspective alternative aux dires de Lenoir sur l’avènement…