…la foi passe d’abord par l’authenticité, par le courage de s’admettre à soi-même que les choses ne vont pas. Puis, une fois cette étape franchie, nous avons l‘assurance que la foi nous propulsera au-delà du plafond de nuages sombres du désespoir qui plombe au-dessus de nos têtes, pour nous amener dans la quiétude tranquille et joyeuse qui règne auprès de Dieu. -Éric Wingender1L’Église évangélique québécoise francophone à l’orée du XXIe siècle, 1998, p.176- Références   [ + ] 1. ↑ L’Église évangélique québécoise francophone à l’orée du…