Citation – Un Dieu abstrait vs un Dieu interpersonnel

10/20/2016

Pour moi, il y avait une barrière mentale entre la religion et Dieu. Je pouvais très bien me placer sur un terrain religieux et ne jamais, en termes d’émotions, comprendre que Dieu est une personne, un être réel avec des pensées, des sentiments et tout ce qui va avec. Pour moi, Dieu était plus quelque chose de l’ordre de l’idée. C’était un peu comme une machine à sous, une rangée d’images tournantes d’où sortaient des récompenses sur la base de mes mérites et, peut-être, de la chance. […] J’aimais beaucoup ce Dieu: on n’avait jamais à lui parler, et il ne répondait jamais1Donald Miller. 2007. Jazz à l’âme. Romanel-sur-Lausanne: Ourania, p.18 ; cité dans Alain Nisus, Claude-Henri Gobat, Daniel Mattioli, Gilles Geiser, Luc Olekhnovitch, Pascale Bittner, et Thomas Koning. 2015. Pour une foi réfléchie (2011). Édité par Alain Nisus, Théologie pour tous. Romanel-sur-Lausanne: La Maison de la Bible, p.30.

– Donald Miller –

Références   [ + ]

1. Donald Miller. 2007. Jazz à l’âme. Romanel-sur-Lausanne: Ourania, p.18 ; cité dans Alain Nisus, Claude-Henri Gobat, Daniel Mattioli, Gilles Geiser, Luc Olekhnovitch, Pascale Bittner, et Thomas Koning. 2015. Pour une foi réfléchie (2011). Édité par Alain Nisus, Théologie pour tous. Romanel-sur-Lausanne: La Maison de la Bible, p.30

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeRequired fields are marked *

Théophile © 2015