Voici un résumé de la pensée de René Girard basé sur son livre Je vois Satan tomber comme l’éclair. Ce philosophe, qui est à l’origine de la théorie mimétique du désir, affirmait qu’il y avait à la fois ressemblance et différence entre la Bible et les mythes. Si l’un comme l’autre dépeignent les mêmes dynamiques anthropologiques propres à toutes sociétés, Girard affirmera que la différence entre le biblique et le mythique ne peut être aussi éloignée! Le mythique justifie la violence de la communauté persécutrice contre le bouc émissaire alors que la Bible met en lumière la culpabilité de cette même masse persécutrice pour protéger la victime innocente. En fin de compte, Girard lui-même perçoit sa thèse comme un argument important pour la croix qui est le paradigme par excellence du dévoilement mimétique violent.

Music d’intro/outro : Strike de KOAN Sound (album : Forgotten Myths)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeRequired fields are marked *

Théophile © 2015