2 Th 1,6-9 est l’un des principaux textes exploités dans les débats sur l’enfer. Dans cet article, je démontre comment ce texte concorde parfaitement avec la perspective conditionnaliste qui stipule que le châtiment de Dieu consistera à faire souffrir les incroyants d’une façon proportionnelle au mal qu’ils auront commis dans leur vie et à les anéantir de façon définitive. J’examine aussi comment certains théologiens ayant une perspective “tourments éternels” interprètent ce passage. Voici 2 Th 1,6-9 : 6 …il est vrai qu’il est juste, de la…

Mardi de la semaine passée, j’étais dans un pub avec des amis et le canot-camping vint sur le sujet. Quelques instants plus tard, nous avions regardé la météo et nous étions trois qui pouvaient se permettre de partir deux-trois jours. Moins de 24h plus tard, nous étions en train de regarder un beau couché de soleil sur une île sablonneuse et, quelques instants après, à se faire des pitas shawarma gratinés au brie et fumés au feu en regardant un ciel aux milliers d’étoiles :…

Saviez-vous qu’aux temps bibliques, il y avait non seulement du vin, mais aussi de la bière? Avec le vin, les ‘boissons fortes’ (hébreux : sekar, probablement de la bière fait à partir d’orge et d’autres grains) sont mentionnées dans la Bible (e.g. Lévitique 10:9, Proverbe 20:1) et cela est bien attesté autant par l’archéologie que par les sources littéraires du Proche-Orient1Micheal D. Coogan, 1993. The Oxford Companion to the Bible. New York : Oxford University Press, p.800. Références   [ + ] 1. ↑ Micheal D. Coogan, 1993….

Lao-Tseu est le fondateur du taoïsme, l’une des trois principales religions en Chine (le bouddhisme et le confucianisme étant les deux autres). Il est intéressant que contrairement au bouddhisme et au confucianisme, “la doctrine de Lao-Tseu est résolument monothéiste” (Liou Kia-Hway, p.7), c’est-à-dire que Lao-Tseu croyait en l’existence d’un seul Dieu qu’il nommait Tao. Ce sage chinois vécu de 570 à 490 ce qui fait de lui un contemporain de Confucius (551 à 479). Suite à la lecture de Tao-tö King, le principal livre contenant…

La dernière des trois grandes perspectives chrétiennes concernant les prises de décision et la volonté de Dieu est celui de la sagesse. Dans cet article, je résume et critique la position de Gary Friesen telle que présentée dans le fameux livre “How Then Should We Choose”.  “Sagesse” (Position #3/3)Avant de présenter son propre modèle, Garry Friesen fait un peu de déconstruction. Il commence par préciser qu’il existe seulement deux sortes de volonté divine dans la Bible : la volonté morale et la volonté souveraine. Selon…

Noël arrive… Quel bon temps pour relire les textes bibliques sur la naissance de Jésus. Si vous êtes comme moi, vous aimerez vous poser des questions sur les récits pour toujours mieux les comprendre. En relisant la naissance de Jésus selon l’évangile de Matthieu, cette question toute simple m’est venue à l’esprit : ce petit bébé, devait-on l’appeler Jésus ou Emmanuel ? Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit, elle…

La vie éternelle consiste dans le parfait rassasiement du désir de l’homme. Chacun des bienheureux, en effet, possédera au ciel ce bien au-delà de ce qu’il aura désiré et espéré ici-bas. La raison en est que personne ne peut en cette vie satisfaire pleinement son désir et que nulle chose créée ne peut combler le désir de l’homme. Dieu seul peut le rassasier totalement et même le surpasser infiniment. C’est pourquoi l’homme ne trouve son repos qu’en Dieu, comme le dit Saint Augustin : ‘Tu…

Dans le ventre d’une mère, deux bébés parlent. L’un est croyant ; l’autre, non. Bébé-Athée : ”Et toi, tu crois à la vie après l’accouchement?” Bébé-Croyant : ”Bien sûr. C’est évident que la vie après l’accouchement existe. Et ici nous somme juste là pour devenir forts et prêts à ce qui nous attend après.” BA : ”Tout ça, c’est insensé. Il n’y a rien après l’accouchement. Est-ce que tu peux, toi, imaginer à quoi une telle vie pourrait ressembler? Personne n’est jamais sorti ni revenu!”…