Que disaient les successeurs des apôtres sur le sort ultime des incroyants ? Expérimenteront-ils des tourments éternels en enfer ou seront-ils ultimement anéantis ? Dans cet article, je continue la série Repenser l’enfer1Dans un article précédent, je me suis penché sur le texte de la Didaché et l’épître de Clément de Rome concernant le thème de l’enfer. J’ai expliqué comment leurs écrits corroborent le conditionalisme, l’idée que les gens qui vont en enfer ne sont pas immortels, mais finissent par être anéantis. en considérant l’enseignement de ce qui…

Les pères apostoliques sont les dirigeants chrétiens qui ont succédé aux apôtres. On date généralement cette période de l’an 90 à 150. L’ère suivante dans l’histoire de l’Église est appelée la période des pères apologistes et comprend les années 150 à 250. Les écrits des premiers étaient adressés aux gens de l’intérieur de l’Église pour la purifier des menaces qui la guettaient du dedans et pour la solidifier alors que les oeuvres des deuxièmes étaient dirigées vers les gens de l’extérieur de l’Église pour défendre la…

“C’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant… En effet, notre Dieu est un feu qui détruit” (Hé 10.31, 12.29). Aussi traduit comme “un feu dévorant”, “un feu καταναλίσκον” parle d’un feu qui consume complètement. Le conditionalisme est une compréhension de l’enfer partagée par un nombre croissant de théologiens protestants et évangéliques qui considèrent que “détruire” veut vraiment dire “détruire” et non vivre pour toujours dans la souffrance1Pour apprécier l’ampleur du mouvement dans le monde évangélique, voir rethinkinghell.com. Le conditionalisme est une position adoptée par de plus en…

L’épistémologie est la science qui vise à répondre à la question : sur quelle(s) base(s) pouvons-nous savoir ce que nous savons ? Appliqué à la révision biblique du thème de l’enfer, cet article pose la question suivante : quelle priorité devons-nous accorder à nos émotions, notre intuition, la tradition et la Bible lorsqu’il vient le temps de repenser l’enfer ? Face à ce sujet, deux principes servant de garde-fous doivent nous aider à fonder notre position. D’un côté, nous ne devons pas faire reposer notre…

Au 13e siècle, cette époque du Moyen Âge où l’Église Catholique romaine construisait des cathédrales démontrant la grandeur de Dieu par la pierre, Claire et François d’Assise ont plutôt choisi de vivre dans l’humilité et la pauvreté qu’ils jugeaient plus conformes au modèle de Jésus. C’est dans ce contexte que Roland Bonenfant écrivit ceci d’eux : Vis-à-vis de l’Église, ils n’exercent pas un prophétisme dénonciateur (par leur parole), mais un prophétisme exemplaire (par leurs gestes). La mise en oeuvre de leur modèle de vie humble et pauvre conteste…

Dans un article académique fort intéressant, publié dans la revue “Biblical Interpretation”, Andy Alexis-Baker dresse un panorama historique des diverses interprétations que les théologiens ont faites de Jean 2:13-15 (l’épisode de Jésus dans le temple qui chasse les vendeurs avec un fouet). Dans les lignes qui suivent, je résumerai quelques-unes des grandes lignes de la recherche de Alexis-Baker, recherche intitulée “Violence, Nonviolence and the Temple Incident in John 2: 13-15″1Alexis-Baker, Andy. 2012. Violence, Nonviolence and the Temple Incident in John 2: 13-15. Biblical Interpretation 20…

Combien de fois mon coeur s’est-il éperdument débattu et m’a-t-il sermonné en m’opposant le seul et le plus fort argument des papistes : ‘Es-tu le seul sage? Tous les autres se trompaient-ils et se seraient trompés des siècles durant? Et si tu induisais en erreur une foule de gens qui seraient tous livrés à la damnation éternelle?’ Cette épreuve a duré jusqu’à ce que le Christ m’ait affermi et confirmé par sa seule Parole certaine. Alors mon coeur ne s’est plus débattu, mais il s’est…

Saviez-vous que les quatre évangiles dans la Bible étaient anonymes? La première fois que j’ai entendu un de mes professeurs de théologie affirmer que rien dans l’évangile de Jean ne nous laissait savoir que c’était réellement Jean qui avait écrit cette évangile, j’ai levé ma main pour protester : Moi : Êtes-vous sûr de cela? Il me semble que j’ai déjà lu dans le quatrième évangile que Jean ce nommait comme l’auteur du livre (je me trompais alors avec l’Apocalypse -1:1, 4, 9; 22:8- qui…