Mission

Théophile vise à démontrer la crédibilité intellectuelle et la pertinence existentielle du christianisme pour les francophones d’aujourd’hui. Ses articles de blog et ses podcasts s’adressent à toute personne s’intéressant 1) aux fondements de la foi chrétienne (et des différentes visions du monde) dans une perspective de pensée critique et 2) sa pertinence pour le monde du 21e siècle. En bref, c’est un espace où la foi, la raison et la culture entrent en dialogue.

Valeurs

Réalisé d’un point de vue chrétien, nous aspirons à refléter le caractère de Jésus par une approche respectueuse des différences, honnête intellectuellement et authentique.

Nom

Théo = Dieu. Phile = Aimer.
Le nom de Théophile veut donc dire “qui aime Dieu” ou “aimé de Dieu”. Théophile est celui à qui est adressé l’Évangile selon Luc (Luc 1:1-4) et les Actes des apôtres (Actes 1:1-2), deux tomes d’une même oeuvre (celle de Luc, le médecin). Le fait que Luc lui adresse les deux tomes laissent supposer que Théophile a probablement financé Luc pour la réalisation de ses recherches et la rédaction de la biographie de Jésus (Luc) et l’histoire de l’origine de l’Église (Actes). Théophile voulait connaître en détail le fondement de sa foi! Il était probablement un haut fonctionnaire dans l’Empire Romain, car le titre “excellent Théophile” en Luc 1:3 est un titre attribué aux personnes en position d’autorité dans le gouvernement romain (c.f. Actes 23:26, 24:3, 26:25). Luc écrit explicitement la raison pour laquelle il a écrit son Évangile et Actes pour Théophile : “afin que tu reconnaisses la solidité de l’enseignement que tu as reçu” (Luc 1:4). Aujourd’hui, Luc est considéré par les historiens modernes comme l’auteur biblique le plus méticuleux, détaillé et précis dans sa rédaction (le plus riche dans son vocabulaire, etc.). La précision et concordance avec les faits selon le témoignage des témoins oculaires sont d’ailleurs des critères avec lequel Luc a fait ses recherches pour démontrer à Théophile le bien-fondé de sa foi en Jésus et l’Évangile.

J’aime donc le nom de Théophile pour deux raison. Premièrement, à cause de son étymologie (aimé de Dieu/qui aime Dieu). C’est ce que je veux faire sur ce blog, aimer Dieu de toute ma pensée comme Jésus lui-même nous incite à faire (Matthieu 22:37). Deuxièmement, j’aime la rigueur intellectuelle que Luc mit dans son oeuvre pour démontrer à Théophile la solidité des fondements de l’Évangile (et donc de sa foi en Jésus). Comme Théophile, je suis quelqu’un qui ressent la nécessité d’avoir une foi basée sur du solide, sur des données cohérentes provenant de sources sûres. C’est ce que je trouve dans le Christianisme et ce que je me plais à découvrir de plus en plus et à exposer du mieux que je peux.

Mon témoignage de conversion