Est-ce que Jésus était musulman ?

12/23/2016

Un des arguments musulmans face aux chrétiens consiste à dire que Jésus était musulman. Voici un exemple d’un tel discours. Dans cet article, je vais d’abord décrire en quoi consiste l’argument pour ensuite démontrer en quoi il est fallacieux.

1. Description de l’argument

Les musulmans qui utilisent cette approche pour convaincre les chrétiens d’adhérer à l’Islam fondent leur argument sur une définition qui fonctionne comme une prémisse de base : être musulman veut dire être soumis à la volonté de Dieu12:20. Jésus lui-même disait se soumettre à la volonté de Dieu23:10. Par exemple, en Jean 5:30, Jésus dit : “…je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.” Donc Jésus était musulman. Et si Jésus était musulman, alors les chrétiens devraient aussi l’être.

Une deuxième étape consiste à dire que nulle part dans les évangiles Jésus dit qu’il est Dieu et qu’il faut l’adorer33:50.

Enfin, il est affirmé que “le Père et le Fils sont des mots qui n’existaient pas dans les manuscrits originaux45:40.”

2. Réfutation de l’argument

2.1. Sélection arbitraire des sources bibliques

Premièrement, cet argument est basé sur une sélection arbitraire des sources bibliques. Autrement dit, les musulmans qui affirment que Jésus était musulman prennent de la Bible seulement ce qui correspond à leur vision des choses et rejettent tout ce qui ne correspond pas.

Par exemple, le youtubeur cite Jean 5:30, mais pourquoi ne cite-t-il pas aussi Jean 5:36 ? On y voit Jésus dire : “Moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean, car les oeuvres que le Père m’a donné d’accomplir, ces oeuvres mêmes que je fais, témoignent de moi que c’est le Père qui m’a envoyé.” Autrement dit, Jésus dit non seulement se soumettre à la volonté de Dieu, mais il appelle Dieu son Père ! Donc si Jésus est un musulman, il n’est certainement pas “un bon musulman”, car le Coran affirme que c’est un blasphème que de dire que Dieu est Père. C’est lui associer une conception humaine alors que Dieu est complètement transcendant ! C’est le pire péché selon l’Islam. C’est ce qu’on voit, par exemple, dans la sourate 9:30-31 :

Les juifs ont dit : Ozaïr (Israël) est fils de Dieu 14. Les chrétiens disent : Le Messie est fils de Dieu. C’est bien ce que prononcent leurs bouches. Mais, ce faisant, ils imitent ceux qui n’ont pas cru par le passé. Qu’Allah les combatte ! Ils se sont fourvoyés. Ils se sont donné des moines, des rabbins et le Messie, fils de Marie, comme divinités rivales d’Allah, quand bien même ils reçurent l’ordre de n’adorer que le Dieu Un. Il n’y a pas d’autres dieux que Lui, qu’Il soit glorifié comme étant supérieur à ceux qu’ils Lui associent.

Donc si les musulmans citent les passages où Jésus dit qu’il se soumet à la volonté de Dieu, pourquoi ne citent-ils pas les passages où il dit aussi que Dieu est son Père, qu’il est son Fils ? Il faut être consistant ! Probablement que les musulmans me répondraient, “parce que la Bible a été corrompue et seulement certaines portions sont encore vraies.” Mais les musulmans ne peuvent pas dire cela selon le Coran, car le Coran dit que la Bible est une révélation d’Allah et que personne ne peut changer les paroles d’Allah (voir cet article).

Bref, les musulmans qui utilisent l’argument “Jésus était musulman” font une sélection arbitraire des données bibliques. Ma deuxième réfutation démontre comment cette approche est absurde…

2.2. Est-ce que Mohammed était chrétien ?

La preuve que l’argument “Jésus était musulman” est absurde, c’est qu’on pourrait l’inverser et, avec la même approche, dire que Mohammed était chrétien !

Par définition, un chrétien est une personne qui croit que Jésus est le Christ. Mohammed croyait et enseignait que Jésus est le Christ. C’est ce que l’on voit, par exemple, dans la sourate 4:172 : “Jamais le Messie ne trouve indigne d’être un serviteur d’Allah5Le mot “Messie” et “Christ” sont synonymiques, l’un étant la translittération française de l’hébreu et l’autre la translittération grecque du mot “oint”.” en plus du passage que j’ai cité dans le point précédent. Mohammed était donc chrétien par définition ! Les musulmans devraient être chrétiens !

Mais la réalité, c’est que Mohammed, en plus d’avoir dit que Jésus était le Christ, il a dit d’autres choses comme qu’il n’était pas le Fils de Dieu, mais un simple serviteur (Sourate 4:171). De la même manière, Jésus n’a pas uniquement dit vouloir faire la volonté de Dieu, mais il a aussi dit que Dieu était son Père et que personne ne connait le Père si ce n’est le Fils, que personne ne connait le Fils si le Père ne lui révèle qui il est (Mt 11:27). De même, en plus d’avoir dit se soumettre à Dieu, il s’est aussi présenté comme étant Dieu le Fils…

2.3. Jésus s’est présenté comme Dieu

L’auteur de la vidéo Youtube dit : “Les paroles de Jésus lui-même qui dit ‘Je suis Dieu, adorez-moi !’, ça n’existe pas mes frères et soeurs64:05.”

Il est aussi vrai que Jésus ne dit pas littéralement “je suis Dieu, adorez-moi” dans les Évangiles qu’il est vrai que nulle part, dans le Coran, Mohammed dit “je suis prophète d’Allah, obéissez-moi”.

C’est absurde de demander que des mots précis ou des expressions précises soient dans la Bible ou le Coran pour que l’essence de cette affirmation y soit présente. Il y a plusieurs façons de dire la même chose. Est-ce que Jésus affirme implicitement ou explicitement qu’il est Dieu dans la Bible ? Absolument ! Dans tous les évangiles.

Par exemple, dans le 2e chapitre du premier évangile qui fut écrit, Marc écrit ceci :

5 Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. 6 Il y avait là quelques scribes, qui étaient assis, et qui se disaient au dedans d’eux: 7 Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? 8 Jésus, ayant aussitôt connu par son esprit ce qu’ils pensaient au dedans d’eux, leur dit: Pourquoi avez-vous de telles pensées dans vos coeurs ? 9 Lequel est le plus aisé, de dire au paralytique: Tes péchés sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, prends ton lit, et marche ? 10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés: 11 Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. 12 Et, à l’instant, il se leva, prit son lit, et sortit en présence de tout le monde, de sorte qu’ils étaient tous dans l’étonnement et glorifiaient Dieu, disant: Nous n’avons jamais rien vu de pareil.

Pardonner les péchés et guérir miraculeusement un homme paralysé par ses propres paroles sont deux prérogatives qui appartiennent seulement à Dieu. Jésus démontre qu’il peut réellement pardonner les péchés (pouvoir non manifeste) en donnant un signe manifeste qu’il peut aussi guérir miraculeusement une personne par ses propres paroles.

Pareillement, en Jean 20:27-29, Thomas tombe à genoux devant Jésus qu’il voit ressuscité, puis il lui dit “Mon Seigneur et mon Dieu!” Jésus ne le reprend pas en disant : “Thomas, tu ne dois pas m’appeler Dieu, car je ne le suis pas, c’est de l’idolâtrie.” Non ! Il lui dit qu’il est parvenu à la conclusion qui mène au bonheur et que ce n’est pas tout le monde qui pourra parvenir à la même conclusion en le voyant physiquement ressuscité comme Thomas a eu la chance : “Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru!” Jésus confirme donc par là qu’il est Dieu.

Le youtubeur cite Jean 8:2875:00 : “Jésus donc leur dit: Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m’a enseigné.” Ensuite, il dit que cela prouve que Jésus s’est présenté comme un simple homme, car il se présente comme le Fils de l’homme : “Jésus dit être le Fils de l’homme, pas le Fils de Dieu85:25.”

Quelle ironie !

Ce passage affirme carrément le contraire ! Jésus se présente comme Dieu en Jean 8:28 ! Mon ami musulman n’a aucune idée de la charge théologique liée au “Fils de l’homme”. Cet expression ne fait pas référence au fait que Jésus était simplement humain. Jésus fait référence à une figure eschatologique que l’on trouve en Daniel 7:13-14. Cette figure de la fin des temps est un humain qui possède la gloire de Dieu, un royaume éternel, qui ne sera jamais détruit et qui est adoré par les gens de toutes les nations ! Le mot “servir”, en Da 7:13-14, est un mot toujours associé à Dieu et veut dire rendre un culte.

De plus, en Jean 8:28, certaines traductions françaises rendent mal le grec. Τότε γνώσεσθε ὅτι ἐγώ εἰμι veut littéralement dire : “ensuite, vous saurez que moi, je suis” (et probablement pas “ce que moi je suis”). La preuve est que ce chapitre culmine au v. 58 où Jésus affirme clairement être le Dieu qui s’est manifesté à Moïse en se nommant “Je suis” : “Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis.”

Bref, si Jésus ne dit pas “je suis Dieu et adorez-moi”, une panoplie de passages dans les évangiles l’affirment de façon implicite et explicite.

Pour plus sur ce sujet, je vous invite à lire ces articles :

2.4. Les mots “Père” et “Fils” n’existaient pas dans les manuscrits orignaux ?

Premièrement, nous n’avons aucun des manuscrits originaux. Cela est vrai autant pour la Bible que pour le Coran. Les textes sacrés sont reconstruits, comme pratiquement tout autre oeuvre hérité de l’Antiquité, à partir des manuscrits existants encore aujourd’hui, qui sont étudiés de façon exhaustive pour reconstruire ce qui est probablement le plus proche de la version originale. Cela s’appelle la critique textuelle. Dire que les mots “Père” et “Fils” ne sont pas dans les originaux n’a donc pas de sens, car nous ne les avons pas.

Deuxièmement, la reconstruction de la Bible est plus fiable que n’importe quel écrit de l’Antiquité. Nous avons environ 5800 manuscrits grecs existants pour les livres du Nouveau Testament. À cela, il faut ajouter les traductions anciennes en d’autres langues comme le latin, le copte, etc. À cela, il faut ajouter les citations des Pères apostoliques, c’est-à-dire les disciples des disciples de Jésus. Ceux-ci ont cité abondamment le N.T. dans leurs lettres (écrites vers la fin du 1er siècle et lors du 2e siècle). Jamais les spécialistes en critique textuelle ne concèderaient que les mots “Fils” et “Père” ont été ajouté plus tardivement. Pour s’en convaincre, il suffirait de considérer une ressource comme Textual Commentary on the Greek New Testament de Bruce M. Metzger. Ses commentaires traitent seulement des variantes significatives. Plusieurs passages sont tellement stables qu’aucun commentaire n’est nécessaire9Pour davantage d’informations sur cette question, voir The Gospel Coalition, en ligne. < https://blogs.thegospelcoalition.org/justintaylor/2012/03/21/an-interview-with-daniel-b-wallace-on-the-new-testament-manuscripts/ >.

Conclusion

Bref, l’argument “Jésus était musulman” ne fonctionne pas, car il est basé sur une sélection arbitraire des textes bibliques (ils ne tiennent pas compte qu’il a aussi dit qu’il était Fils de Dieu) et que l’argument pourrait être inversé pour dire que “Mohammed était chrétien”.

De plus, si Jésus n’a pas dit “je suis Dieu, adorez-moi” dans la Bible, Mohammed n’a pas non plus dit “je suis prophète, obéissez-moi” dans le Coran. Une telle demande est naïve. Lorsqu’on considère les autres formulations par lesquelles Jésus s’est présenté comme Dieu, il ne fait pas de toute que les évangiles attestent que Jésus a fait ces prétentions.

Et même si on concédait que Jésus n’avait pas dit qu’il était Dieu (ce que je ne concède pas une seule seconde), le fait qu’il a clairement dit à répétition être le Fils de Dieu représente quand même un problème pour les musulmans qui ne peuvent affirmer que la Bible, révélation d’Allah selon le Coran, a été modifiée, mais qui, en même temps, soutient qu’il ne faut pas dire que Dieu a un Fils.

Références   [ + ]

1. 2:20
2. 3:10
3. 3:50
4. 5:40
5. Le mot “Messie” et “Christ” sont synonymiques, l’un étant la translittération française de l’hébreu et l’autre la translittération grecque du mot “oint”.
6. 4:05
7. 5:00
8. 5:25
9. Pour davantage d’informations sur cette question, voir The Gospel Coalition, en ligne. < https://blogs.thegospelcoalition.org/justintaylor/2012/03/21/an-interview-with-daniel-b-wallace-on-the-new-testament-manuscripts/ >

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeRequired fields are marked *

Théophile © 2015