Avoir trouvé Dieu et le rechercher encore est le paradoxe de l’amour de l’âme que méprise celui qui se satisfait d’une religion facile, mais que justifie l’heureuse expérience des enfants aux coeurs brûlant pour le Père. -A.W. Tozer1A.W. Tozer. 1990. À la recherche de Dieu (1987). Beauceville: Alliance Chrétienne et Missionnaire du Québec, p.16- Références   [ + ] 1. ↑ A.W. Tozer. 1990. À la recherche de Dieu (1987). Beauceville: Alliance Chrétienne et Missionnaire du Québec, p.16

Qu’est-ce qu’une perspective “histocentrique” de la Bible? Selon Steven C. Smith, c’est réduire la Bible à un “texte appartenant au passé1Cet article est une réflexion basée sur l’article “The God Who Speaks” de Steven C. Smith..” En d’autres mots, c’est mettre trop d’emphase sur la nature humaine des Écritures au dépend de la nature divine des Écritures (l’inverse peu être néfaste aussi). La Bible est un paradoxe au niveau de sa constitution : Au même titre que Jésus est véritablement Dieu et véritablement homme, la…

On nous dit qu’au temps de l’apartheid en Afrique du Sud, on utilisait la Bible pour justifier non seulement la ségrégation, mais aussi l’idée que les blancs étaient supérieurs aux noirs. En réaction à cette période historique d’injustice, certains comme Itumeleng J. Mosala soutient ceci : “Mon point est que la seule explication adéquate et honnête est que ce n’est pas toute la Bible qui est du côté des droits humains ou des personnes oppressées et exploitées.” (En ligne : http://gbgm-umc.org/umw/joshua/apartheid.html) Est-il possible que les…