Citation – L’amour ne retient pas

Dieu n’a pas retenu à soi le bien-aimé, il l’a donné et a ainsi compris le monde lui-même dans son amour. En aimant Jésus jusqu’à la croix, il a aimé l’humanité comme son Fils et l’a introduite dans son mystère, pour que, demeurant dans son amour, elle poursuive son oeuvre1Yves-Jean Harder, « Amour », dans Jean-Yves Lacoste (éd), Dictionnaire critique de théologie, Paris, PUF, 1998, p. 36.. – Yves-Jean Harder – Références   [ + ] 1. ↑ Yves-Jean Harder, « Amour », dans Jean-Yves Lacoste (éd),... Lire la suite

La fin de l’évangile de Marc (partie 2)

Dans l’article précédent, j’ai exposé les pièces à conviction concernant les manuscrits existants qui nous permettent de reconstruire la fin de l’évangile de Marc. Il s’agissait de la première partie d’une série de deux sur la fin de Marc. Nous avons vu que les manuscrits les plus anciens n’avaient pas les v. 9-20. Comment expliquer cela ? Marc désirait-il vraiment terminer son évangile avec les v. 7-8 qui affirment que les femmes ne dirent rien de l’annonce de la résurrection, car elles avaient peur ?... Lire la suite

La fin de l’évangile de Marc (partie 1)

Peu de chrétiens, pour qui la Bible est centrale dans leur foi, savent à quel point ils sont tributaires d’un grand nombre de spécialistes en théologie. Je parle non seulement des traducteurs, mais aussi des experts en critique textuelle. Faces à plusieurs manuscrits ayant des variantes plus ou moins considérables, ces derniers sont impliqués dans une panoplie de décisions qui visent à reconstituer le texte biblique qui s’approche le plus de l’original. La plupart du temps, ces variantes sont mineures c’est-à-dire qu’elles sont courtes (une... Lire la suite

Mini-réflexion sur la différentiation et la cohésion

Tout est apporté à l’existence en étant différencié1John H. Walton, The Lost World of Genesis One, Downers Grove IL, InterVarsity, 2009, p. 51.. En ce début d’année, je me laisse aller dans une petite réflexion biblico-psycho-philosophique. Je crois que John Walton, qui tire ce principe de Genèse 1, ne m’en voudrait pas trop si j’ajoutais à sa belle phrase frappée “et nommé.” Tout est apporté à l’existence en étant différencié et nommé. Dieu sépara… Dieu nomma. Je quitte le terrain biblique pour penser en termes... Lire la suite

Citation : le “renversement Jésus”

Dire qu’on ne peut mettre du nouveau vin dans de vieilles outres (Mc 2,22), c’est une façon antique de dire : “je viens apporter de quoi de nouveau et ceux qui tiennent à l’ancien système ne pourront pas le supporter.” Emmanuel Durand exprime bien l’une des nouveautés apportées par le Nazaréen : [Jésus] accomplit un renversement audacieux de l’injonction “soyez saints, car moi, votre Dieu, je suis saint” (Lv 19, 2) vers l’appel “montrez-vous compatissants, comme votre Père est compatissant” (Lc 6, 36). Tandis que... Lire la suite

Qu’est-ce qu’une actualisation théologique ?

En théologie, une actualisation est l’acte interprétatif par lequel le lecteur moderne adapte des principes bibliques anciens à son époque et son contexte socio-culturel1Le but de cet article est d’illustrer ce qu’est une actualisation en donnant en exemple la parole de Jésus en Mt 18,15-17 : il ne s’agit pas d’une étude approfondie de ce passage. Sur la différence entre “actualisation” et “contextualisation” : la plupart du temps, l’actualisation peut être considérée comme un synonyme de “contextualisation”. Cependant, il peut être utile de faire une... Lire la suite

Grain de sel théologique : Paul, Luther et le salut

Accuser l’apôtre Paul de limiter la portée du salut à l’individu est un reproche anachronique suscité par l’influence de Martin Luther et ne serait représenter la vision de Paul concernant la rédemption apportée par le Christ : Mettre l’accent sur la justification par la foi aux dépens des autres éléments essentiels de l’Évangile de Paul, c’est décider que la vie “en Christ” est sans rapport à la création, sans mentionner les principautés et pouvoirs ou les structures déshumanisantes du temps de Paul1John G. Gibbs, «... Lire la suite

Guide pratique basé sur IFS (Internal Family System)

Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi ? Espère en Dieu, car je le louerai encore. Il est mon salut et mon Dieu (Psaume 42,5.11). Si vous connaissez la psychothérapie Internal Family System1Voir Richard C. Schwartz, Introduction to the Internal Family Systems Model, Oak Park, Trailheads, 2001., voici un guide facilitant la mise en pratique des notions. Ce guide est construit dans l’optique d’un problème d’ambivalence en cas de prise de décision, mais il peut facilement être adapté aussi aux comportements indésirables ou autres... Lire la suite

Le système familial intérieur (Internal Family System)

En 1991, le psychothérapeute Richard Schwartz publie un livre qui marquera le domaine de la psychologie. En moins de 150 pages﹣une lecture fascinante !﹣, il décrit un modèle conceptuel psychologique nommé Internal Family System1Richard C. Schwartz, Introduction to the Internal Family Systems Model, Oak Park, Trailheads, 2001. Pour un résumé critique d’un autre thérapeute, voir Jean-François Le Goff, “Recensions. Système familial intérieur : blessure et guérison. Un nouveau modèle de psychothérapie”, Thérapie familiale, 31 (2010), p. 79-82., traduit en français par “système familial intérieur“. Ses travaux... Lire la suite

Jésus, modèle d’assertiveness

– Où veux-tu aller pour souper ? – Je ne sais pas, toi ? – On pourrait aller à la Casa Grecque, ou au resto italien Vinnie Gambini, ou au McDo ! Haha, je blague pour la dernière option. Qu’est-ce que tu préfères ? – Je n’ai pas de préférence. Toi, qu’est-ce que tu préfères ? Dans son livre The Assertiveness Workbook, Randy J. Paterson décrit l’assertiveness comme étant un style de communication ouvert, caractérisé par la capacité d’exposer ses pensées, désirs, besoins et volontés sans chercher... Lire la suite
Théophile © 2015